Gainage : comment tenir plus longtemps ?

139

En réalité, pour effectuer des exercices de grainage parfaitement exécutés, vous aurez besoin de meilleures astuces. Sur ce, nous avons décidé de vous lister au travers de cet article, quelques méthodes qui vous permettront de mieux tenir au grainage.  Lisez !

Grainage : bloquez votre respiration

Il convient de retenir que vous pouvez rester en apnée pendant la réalisation des exercices de grainage. Au cours de votre effort, maintenez une bonne respiration. Parce que celle-ci se révèle nécessaire pour fournir du dioxyde de carbone à vos muscles. Plus précisément, le dioxyde dont ils auront besoin pour mieux fonctionner.

A voir aussi : Comment améliorer le cardio ?

Gardez bien à l’esprit que ceci vous permettra de maîtriser votre effort. Mis à part ceci, vous évitez toute apparition des éventuels points de côté. Non seulement ceci, vous ressentirez moins de difficultés à maintenir la pose.

Veillez à vous focaliser sur votre respiration. Par la suite, soufflez longuement. Ainsi, vous rejetterez davantage de CO 2 puis vous aurez plus d’espace dans vos poumons. Ceux-ci vous permettront de recueillir pendant votre respiration plus de CO2.

A voir aussi : Quelle est la nage la moins fatigante ?

Par ailleurs, pour une fluide respiration, inspirez par le nez et expirez via la bouche. Ceci vous permettra de tenir plus longtemps au grainage. Vous pourrez aussi réaliser plus de répétitions sur un grainage dynamique.

Grainage : creusez le dos

Pour un parfait grainage, il est absolument capital de garder une bonne posture. Plus précisément, sur les exercices comme : la planche sur avant-bras, la planche diagonale, le bras tendu, la planche jambe relevée, etc.

Sur une planche, ne montez pas vos fesses trop haut. Toutefois, vous ne devez pas trop les descendre. De plus, il est essentiel de garder un bon alignement du bassin sur des exercices de grainage latéral.

Notez bien que votre tête doit être positionnée dans de votre colonne. Pensez à fixer le sol en planche ou à regarder droit devant vous sur un grainage latéral. Cela vous permettra de ne pas creuser la nuque.

Grainage : oubliez vos abdominaux

Sachez bien que ce n’est pas parce que vous effectuez un exercice qui renforcera votre sangle abdominale que vous relâcherez vos abdominaux. Un parfait grainage s’apparente à un grainage maîtrisé jusque dans les moindres détails. Pour accompagner l’efficacité du grainage, contractez vos abdominaux. Votre respiration vous aidera à y parvenir.

Votre inspiration doit vous permettre de rentrer le ventre. Vous devez sentir  que votre nombril se colle au reste de vos organes. Bloquez cette position « nombril-rentré » et expirez tout en maintenant la pression. Sachez que vous aurez des abdominaux en béton. Tout en gardant vos abdos contractés, vous éviterez encore de creuser le dos.